Nucléaire vs. énergies renouvelables

Examiné en novembre, le projet de loi « accélération des énergies renouvelables », bien que trop peu ambitieux, avait en première lecture été voté par le Groupe Écologiste. Notre mobilisation avait en effet permis d’éviter de dépasser les lignes rouges pour la biodiversité, de lever des freins excessifs sur l’éolien.

Nous avons proposé des améliorations pour la création d’un Fonds biodiversité et le développement du photovoltaïque sur les surfaces artificialisées (j’ai fait adopter mon amendement sur le potentiel photovoltaïque du réseau ferroviaire). Mais dans le cadre de la stratégie nucléaire, les renouvelables sont relégués : le passage du texte à l’Assemblée l’a hélas confirmé.

La France est seule en Europe à ne pas respecter ses propres objectifs pour les renouvelables et l’État cherche à s’affranchir d’objectifs estimés entre 44 et 52%. Le Groupe écologiste s’est donc au final abstenu sur ce texte qui ne prend pas à bras le corps notre retard dans la transition énergétique.

Partager la publication

Facebook
Twitter
LinkedIn

Autres
actualités

PPL réemploi des véhicules adoptée !

Le 13 décembre, j’ai défendu une « proposition de loi visant à favoriser le réemploi des véhicules, au service des mobilités durables et solidaires sur les

Congrès des maires 2023

Avec mes collègues sénatrices et sénateurs Laurence Muller-Bronn, Claude Kern, André Reichardt et Elsa Schalck, nous avons reçu les maires du Bas-Rhin dans le cadre

Nos propositions pour l’agriculture

Avec ma collègue députée Sandra Regol, nous sommes allés aux Jardins de la Montagne Verte à Strasbourg pour visiter la structure et présenter les propositions